Le Moteur et ses équipements

22490_b33d9a8f66

Partager cet article

Le moteur diesel

Le moteur de votre Voilier est un élément important de votre confort et de votre sécurité. Vous en prendrez soin.

Avant de démarrer

Vérifier chaque matin les différents niveaux, huile moteur, Eau dans l’ échangeur (Dans le cas d’ un échangeur à l’ eau douce) . Vérifier la tension des courroies ainsi que le presse étoupe. Vérifiez aussi régulièrement le niveau d’ eau des batteries. Si vous êtes encore au quai, vérifiez que le chargeur automatique ne soit plus branché. VERIFIEZ QUE LE COMPRESSEUR FROID SOIT BIEN DEBRAYE (si le bateau est pourvu d’un système frigo boat).

Démarrer

Accélérez légèrement en débrayant le moteur, ( Basculez le levier vers l’ avant en poussant le petit bouton rouge situé au milieu de la commande). Vérifiez que l’ étouffoir manuel (Selon modèle) soit correctement repoussé et que le niveau de G.oil soit correct.

Mettez le contact puis démarrer en tournant la clef ou en actionnant le bouton marqué START à côté de celle-ci (En fonction des modèles).

Réglez le régime à 1300 Tr / Min puis laisser chauffer le moteur une dizaine de minutes avant de partir. Contrôlez le bon écoulement de l’ eau de refroidissement au niveau de la sortie échappement extérieure.

Remplissage du reservoir de g.oil.

Vérifiez bien que ce que l’ on vous propose est du G.Oil, il est déjà arrivé que le plein soit fait avec de l’ essence, les conséquences sont alors très graves. Dévissez les nables des réservoirs de G/Oil (Ne confondez pas avec l’ eau) puis effectuer le plein que vous stopperez dés débordement au niveau du trop-plein.

La consommation de votre moteur est en moyenne de :

18 CV : 2 l / Heure – 27 CV : 2,5 l/ Heure – 50 CV : 4,5 l/ Heure – 80 CV : 8 l/ Heure

⚠ Attention les stations de g/ oil accessibles aux voiliers ne sont pas tres nombreuses.

Le depart

Vérifiez qu’ aucun bouts ou obstacles ne traîne autour de l’ hélice, embrayer en ramenant la manette des gaz au point mort puis en l’ actionnant doucement vers l’ avant.

Respectez les régimes de croisières, ne dépassez jamais 2.500 Tr/min. Manœuvrez la poignée d’ inverseur avec douceur et sans précipitation. Surveillez les différents témoins. Contrôler régulièrement le bon écoulement de l’ eau de refroidissement et toutes les 4 heures contrôler les cales moteur.

Manoeuvres de port.

Les manœuvres de port doivent être effectuées calmement et avec anticipation, le skipper prépare sa manœuvre avec l’ équipage en affectant une tache à chacun, une personne de l’ équipage doit avoir à la main un pare battage pour pouvoir intervenir en cas de frottements. Prenez suffisamment d’erre pour que le bateau soit manœuvrant, cependant restez toujours maître de la vitesse de votre bateau.

En marche arrière faites attention au pas de l’ hélice, qui vous déplace l’ arrière du bateau (Souvent Bâbord). Après avoir amarré votre bateau ne stoppez le moteur qu’ après l’ avoir laissé tourner une dizaine de minutes à 1000 Tr/min.

Pour arrêter le moteur, pressez sur le bouton Stop ou tirez l’étouffoir, puis coupez le contact.

⚠ Ne jamais coupez le contact moteur en marche, vous endommageriez de manière grave le système électrique.

Les batteries

Votre bateau est équipé de deux circuits batteries différents, l’ un pour le moteur, l’ autre pour les services du bord. Chaque groupe de batterie a son propre coupe circuit.  La charge des batteries s’ effectue automatiquement par l’ alternateur du moteur en fonction des besoins, elle peut aussi s’ effectuer par l’ intermédiaire du chargeur de quai 220 V (Seulement dans les îles Françaises), vous aurez pris soins dans ce cas de brancher la prise de quai en connectant celle-ci d’ abord au bateau, puis au quai, et vous aurez actionné l’ interrupteur Chargeur sur le tableau électrique.

Vous contrôlerez très régulièrement le niveau de charge des batteries sur les voltmètres du tableau électrique, vous contrôlerez aussi le niveau de charge de l’ alternateur sur l’ ampèremètre.

⚠ Attention. Le niveau des batteries ne doit jamais descendre en dessous de 12 v. Vous chargerez les batteries régulièrement, Le contraire les endommagerait gravement. Prenez soin de couper les circuits guindeau et moteur En dehors de leur utilisation

Le presse etoupe

Ce système assure l’ étanchéité du passage de l’ arbre d’ hélice au travers de la coque, celui-ci ne requiert pas d’ entretien particulier, cependant il est important de le vérifier régulièrement, il ne doit pas y avoir d’ entrée d’ eau ou alors très minime.

Articles

Caraibe Yachts

Un nouveau Site Web

Enfin ! Nous venons de mettre en ligne notre nouveau site web : – Nouveaux design et logos – Site responsive plus adapté aux supports

Vous êtes à la recherche d'un Yacht ?

Découvrez nos offres