La Navigation aux Antilles

21427_a1de612570

Partager cet article

BALISAGE INVERSE

ATTENTION : LE BALISAGE DANS LA ZONE AMERIQUE EST INVERSE ! (par rapport à la Zone Europe)
EN ARRIVANT PAR LA MER, LAISSEZ LES BOUEES ROUGE SUR TRIBORD. PAR AILLEURS, LE BALISAGE EST TRES SOUVENT INEXISTANT, UNE BONNE NAVIGATION S’ IMPOSE !

Les vents anx Antilles sont réguliers en force et en direction, quant à la marée, elle n’excède rarement 0,50 m. En conséquence la navigation aux Antilles est relativement aisée.
Les iles sont très proches les unes des autres et la navigation se fait à vue.

Toutefois il vous faut être prudent, particulièrement quand vous naviguez au vent des côtes, les abris y sont rares et le courant et le vent portent à la côte.

Anticipez toujours une réduction de voilure, le vent peut, sous les grains, forcir de manière soudaine (35 à 50 nœuds). Préférez les navigations matinales, et prévoyez vos arrivées le soleil encore haut, la nuit tombe très vite aux Antilles !

NOUS VOUS RAPPELONS L’ OBLIGATION DE TENIR LE LIVRE DE BORD DE MANIERE TRES PRECISE.

ATTENTION DANGER “ BOUEES DE CASIERS”

Vous rencontrerez dans certaines zones de navigations de nombreuses bouées de casiers ou nasses, (Particulièrement dans les zones où les fonds sont inférieurs à 50 m).

Ces bouées sont matérialisées par des objets flottants les plus divers allant de la bouée cylindrique à la bouteille de Coca Cola en passant par la bouteille de Javel, elles sont reliées aux casiers par des cordes en polypropylène flottantes et présentent donc un danger pour les arbres d’ hélice et les safrans, particulièrement quand vous naviguez au moteur.

Soyez vigilants, ne passez pas près des bouées, et autant que possible passez les sous le vent. Si vous deviez prendre un bout dans l’ hélice, n’insistez surtout pas au moteur, arrêtez celui ci et plongez avec un couteau pour dégager le bout.

Si vous devez naviguer dans de mauvaises conditions de visibilité, prévoyez une navigation en eaux profondes (Supérieures à 50m)

UN BOUT PRIS DANS UN ARBRE D’ HELICE PEUT ARRACHER CELUI CI ET PROVOQUER UNE VOIE D’ EAU SUFFISAMMENT IMPORTANTE POUR COULER LE BATEAU.

ATTENTION DANGER “ CORAUX”:

Les barrières de corail présentent comme tout récif un danger important, il vous faut donc dans ces zones délicates naviguer avec précision, et surtout prendre soin d’y arriver le Soleil Haut à Vitesse Réduite.

Dans les zones où l’ on navigue souvent au sein des coraux, (Antigua, Grenadines, Barbuda, …) vous posterez un équipier à l’ avant ou mieux, debout sur la bôme, vous apprendrez très vite à “lire” la couleur de l’ eau :

  • Eaux saines et profondes : Bleu foncé
  • Eaux Peu profondes : Bleu Clair (Turquoise)
  • Coraux : Marron.

Ne vous fiez pas seulement au sondeur, celui ci vous indique la profondeur sous le bateau et non pas devant, hors aux Antilles les remontées d’ eau peuvent être très soudaines.

LES TALONNAGES OU LES ECHOUAGES SONT TOUJOURS GRAVES, LIRE TRES ATTENTIVEMENT LES CARTES ET LES GUIDES.

Articles

Caraibe Yachts

Un nouveau Site Web

Enfin ! Nous venons de mettre en ligne notre nouveau site web : – Nouveaux design et logos – Site responsive plus adapté aux supports

Navigation

Conseils utilisation bateau

Nous n’ avons pas, au cours de ces quelques pages, la prétention de vous apprendre l’ utilisation d’un bateau et ses équipements, nous avons cependant

Vous êtes à la recherche d'un Yacht ?

Découvrez nos offres